Programme Monuments Historiques Pierre Bénite

  • Du T1 au T2
  • 150 480 €
    • Lyon
    • Pierre Bénite
Etre contacté pour ce bien

Les points clés

  • Projet de prestige éligible au dispositif Monument Historique
  • Situation de choix au coeur des hôpitaux Lyon sud
  • Architecture sauvegardée
  • Réduction d’impôt exponentielle : sans limite
  • Au pied du futur métro CHU Lyon sud prévu pour 2020
  • Très forte demande locative de par sa proximité immédiate avec le CHU Lyon sud

La ville

En 1998, Lyon fut inscrite par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité. Fondée à l’antiquité, la ville présente la capacité remarquable de conserver ces quartiers historiques. À travers une expansion vers l’extérieure, Lyon préserve son Histoire sans en détruire le cœur. Ainsi, ce sont près de 10% de la surface de la ville (soit plus de 400 hectares) qui ont été classés patrimoine mondial.

De plus, grâce à son histoire millénaire, Lyon a acquis une reconnaissance internationale. Elle s’est traduite en novembre 2016 par l’accession à la présidence de l’Organisation des Villes du Patrimoine Mondial.

Ce changement de statut, la ville de Lyon l’a initié il y a déjà plusieurs décennie. Aujourd’hui, elle figure comme une véritable place forte de l’Europe, grâce à ses multiples attraits, aussi bien historiques et culturels qu’économiques et universitaires. Investir dans l’immobilier lyonnais est dorénavant un gage de sécurité long-terme et d’appréciation patrimoniale.

L'emplacement premium

En plein cœur des 80 hectares du centre hospitalier, le Grand Perron offre un espace paisible à ses futurs résidents. Situé à l’extrémité du CHU, dans un petit écrin de verdure, le château se révèle être bien plus qu’une petite parenthèse.

Les hôpitaux Lyon Sud sont très bien desservis aussi bien par les routes que par les transports en communs et le seront davantage d’ici 2020 grâce à de nouveaux projets d’urbanisation.

En outre, la gare d’Oullins (situé à environ 3 km du Grand Perron) est devenue un pôle d’échange multimodal lors de la mise en service du prolongement de la ligne B du métro de Lyon. Désormais cette ligne permet de relier Oullins aux centres névralgiques de la ville comme Part-Dieu, Jean Macé, Saxe Gambetta, et offre de nombreuses correspondances. La gare accueille également des lignes TER RhôneAlpes entre Lyon-Perrache et Givors-Ville par la rive droite du Rhône. A terme, la ligne B du métro doit se prolonger pour relier le secteur des Hôpitaux Sud.

A proximité
  • A deux pas du futur métro CHU Lyon Sud
  • A proximité de la gare d'Oullins
  • Commodités atteignables à pied
  • Plusieurs grands parkings relais à proximité

Le projet

Cette rénovation du château de Grand Perron représente indéniablement un projet prestigieux dans un lieu gorgé d’histoire. En effet, c’est un joyaux du patrimoine historique et architectural lyonnais, classé au titre des monuments historiques depuis 1979.

Son histoire prend forme grâce au propriétaire des lieux de l’époque Lambert Besson. Mais surtout suite à une visite de François Ier, qui lui demanda de reconstruire et fortifier ce qui n’était à ce moment qu’une maison forte. Au fil du temps, ce désormais château changea maintes fois de propriétaires fortunés. Ainsi, c’est en 1675 que le château connu le plus de modifications et notamment d’agrandissements.

Les origines du château du Grand Perron débutent par une maison forte, bâtie sur les terres du Perron, appartenant à Lambert Besson. François Ier, suite à une visite, ordonna au propriétaire de la « reconstruire et la fortifier ». Au fil des époques, le château fut vendu et changea ainsi de nombreuses fois de propriétaires. C’est en 1675, lors de l’agrandissement du château, à la demande de Lambert de Pontsainpierre, que le château connait le plus de modifications. La galerie passe de deux à quatre arcades. Ces dernières sont rythmées par des colonnes couronnées de chapiteaux corinthiens, le tout accompagné de balustrades, surlignées de bandeaux moulurés. Ainsi, ces travaux sont l’oeuvre de Philibert De l’Orme, et constituent l’élément remarquable du château de Grand Perron. Puis, suite à la révolution, le château change d’affectation, pour devenir une maison de secours et des orphelins. Ensuite, en 1957, le château accueille les malades atteints par l’épidémie de grippe asiatique. Finalement, jusqu’à ce jour, le château est à l’abandon et ce depuis plusieurs dizaines d’années.

Composé de 52 appartements, ils seront remis au gout du jour par les Architectes des Bâtiments de France et les Compagnons du devoir. Leur rôle : concilier maitrise technique et mise en valeur esthétique. Ainsi, dans l’objectif d’un trait d’union entre passé et présent, les appartements offrent un niveau de prestations exceptionnelles.

Chaque année, la Faculté de Médecine qui fait partie intégrante du CHU, inscrit environ 2000 étudiants supplémentaires. De plus, ces chiffres sont voués à augmenter très prochainement ; une extension de la faculté de médecine du site à été signée en juillet 2013, prévoyant la construction de quatre bâtiments permettant ainsi de doubler la capacité d’accueil de la faculté. Ainsi, les besoins en termes de logements sont incontestables et conséquents.

Livrables au T3 2019, ces appartements présentent dans leur intégralité une inscription à l’inventaire principal des Monuments Historiques de France. Grâce à cela, l’acquéreur peut réduire de son revenu imposable l’ensemble des dépenses de travaux effectués. Cela est possible sans limitation ni prise en compte dans les niches fiscales.

Tout en profitant d’un levier fiscal très important, avec environ 80% de travaux sur le prix global, l’investisseur pourra également résider dans l’appartement de prestige acheté.

De par sa singularité et sa rareté, nous vous conseillons vivement en cas d’intérêt sur ce programme, de contacter, sans plus attendre, notre conseiller. Spécialisé sur les montages immobiliers de prestige Corneille Patrimoine vous accompagnes.

Simulation personnalisée

Formulaire de contact

Simulez votre réduction d'impôts

Je réduis mes impôts
J’investis
J’acquiers un patrimoine
Lancer la simulation